Guide de la banque en ligne

Partout dans le monde, la banque en ligne attire de plus en plus de clients chaque année. Les Français se précipitent avec 600.000 nouveaux comptes virtuels par an.

Ce chiffre a atteint les 2 millions en 2015 : soit déjà 2% du secteur banquier en France. Comment cette offre a pu prendre une telle ampleur ? Les banques en ligne sont-elles un excellent choix?

Les banques en ligne : tout simplement plus libre

Les services des banques en ligne sont les mêmes que ceux des établissements classiques. Toutefois, avec les premiers, les utilisateurs ont beaucoup plus de liberté.

• Cette prise en charge peut être partielle ou intégrale, selon le taux d’incapacité mentionné dans le contrat.
• Il est possible d’effectuer des opérations sans avoir besoin d’un représentant de la banque.
• Les clients peuvent donc profiter pleinement de leur argent et les manipuler sans souci.
• Une autre qualité non négligeable des comptes en ligne : une souplesse d’utilisation.
• Cela s’élève bien au-delà des services sur internet proposés par les banques physiques consistant principalement à consulter les mouvements du compte.

En plus de la consultation du solde bancaire, ils peuvent ordonner un virement, commander un chéquier ou même contracter un crédit immobilier. Tout cela, au moyen d’un ordinateur portable connecté, une tablette ou un Smartphone.

Manipulation facile, discrétion, tout cela a fait des banques en ligne le premier choix des hommes d’affaires aux emplois du temps serrés et des jeunes branchés des grandes villes métropolitaines. Même les personnes souffrant de mobilité réduite y trouvent leurs intérêts.

Une banque en ligne est-elle onéreuse ?

Certaines banques en ligne acceptent une ouverture de compte sans frais. Quoi qu’elles en décident, leur point commun est la gratuité de la tenue de compte : épargne ou courant.

• De plus, les clients peuvent disposer gratuitement d’un chéquier, et parfois même d’une carte de crédit. Le tarif d’utilisation de cette dernière varie selon les banques ; si plusieurs l’offrent illico, avec d’autres elle est payante.
• Néanmoins, le tarif est deux fois moins cher que celui des banques physiques.
• Ces entités offrent souvent des tarifs alléchants au profit des personnes au portefeuille bien rempli. Ainsi, un compte épargne en ligne génère trois fois plus qu’un compte ordinaire dans les banques classiques.
• De même pour un découvert bancaire, avec un taux bien inférieur à celui octroyé dans les packages des institutions financières ordinaires.
• Il en est de même pour leur ordre de bourse. On peut entamer leur transmission jusqu’à dix fois moins chère qu’avec une banque physique. Une offre spéciale à l’ouverture permettrait de surpasser ce moindre frais.

La liquidité, le talon d’Achille des banques en ligne

Comment retirer ou déposer de l’argent liquide sur son compte en ligne ? C’est souvent la question des nouveaux entrants au service. On doute que ces entités virtuelles n’arrivent pas à fonctionner sans un minimum de support physique.

Si la question de retrait se résout par l’utilisation des cartes bancaires, celle du dépôt reste une problématique. Dans ce cas, mieux vaut garder un compte courant dans les établissements physiques, pour transférer ensuite les fonds vers votre compte en ligne.

Le besoin d’une présence physique pour les clients des e-banques

À qui faut-il faire confiance ? Qui est le responsable d’une éventuelle défaillance du système? Certains optimistes préfèrent ignorer ces questions et profitent librement des offres généreuses de ces banques. Toutefois, elles valent la peine d’être posées.

• A noter que ces établissements se divisent en deux : mixte et pure Player. Le premier possède une agence physique, tandis que le second est totalement virtuel. Tous les deux proposent un service clientèle entièrement disponible pour accompagner le client dans les opérations bancaires. Ces derniers sont joignables par téléphone et via webcam jusqu’à 22 heures.

Une banque pour riche ?

C’est tout le contraire, les offres sont assez larges pour répondre aux besoins de toutes les tranches de la population.

Moyennant une ouverture de compte, certains pure Player européens exigeaient aux clients de justifier d’un revenu net de 750€ par mois. D’autres demandaient jusqu’à 1.500€ de salaire net, et pire encore elles imposaient un encours minimum de 5.000 € sur le livret d’épargne ou une assurance vie.

Faut-il alors opter pour une banque virtuelle ?

Le service des banques en ligne se résume en trois mots : souplesse, gain et liberté.

Pour tirer la meilleure partie de ce service, il convient de choisir une banque qui répond à toutes vos exigences.

Evaluez clairement vos besoins et vos capacités d’emprunt
Cherchez, analysez et comparez les offres du marché
Choisissez le meilleur TAEG (ce taux inclut tous les coûts de votre crédit)
Un crédit vous engage et doit être remboursé, Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Besoin d’information ? Pas de soucis c’est ici !
Retrouvez nos guides...
Assurance emprunteur, Banque en ligne, Crédit Renouvelable, Prêt AutoMoto, Prêt Immobilier, Prêt Travaux, ou encore Rachat de crédit !