Quelle influence le grand paris aura sur le prix de l'immobilier ?

Plusieurs communes parmi celles qui bénéficieront des nouvelles lignes de métro du Grand Paris Express voient leurs prix augmenter de plus de 10 % sur un an. Cependant, ce projet est encore lointain pour d’autres villes qui ne le verront arriver qu’en 2030.

banniere acheteroulouer

Île-de-France : le Grand Paris Express rebat les cartes des prix immobiliers

Les 200 kilomètres des nouvelles lignes de métro du Grand Paris impactent directement les prix de l’immobilier. Le projet booste logiquement les communes de la petite couronne. Issy-les-Moulineaux bat les recours avec des prix en hausse de 19 % sur un an, à 8.621 euros le mètre carré. A l’horizon 2024, cette commune profitera de la ligne 15 Sud reliant la gare de Pont de Sèvres et celle de Noisy-Champs. La ville de Saint-Ouen située au nord de la capitale sort également du lot avec des prix en hausse de 19 % sur un an, à 5.321 euros le mètre carré en moyenne. L’ouverture de la ligne 14 sur ce tronçon est prévue en 2020.

Plusieurs autres villes de petite couronne voient leurs prix grimper. Il s’agit notamment d’Aubervilliers (+11 %), Montrouge (+11 %) et Saint-Denis (+7 %). Ces villes situées à proximité de Paris sont idéales pour les ménages disposant d’un budget limité à la recherche d’un bien immobilier de grande surface. A l’avenir, les prix immobiliers dans ces communes pourraient donc encore davantage augmenter. Finalement, le projet du Grand Paris pourrait avoir pour effet de réduire progressivement les écarts de prix entre ses communes et les arrondissements les plus proches.

Des villes qui se réveillent

En périphérie, certaines villes qui accueilleront les gares du Grand Paris se réveillent. Parmi elles figure Clamart où le mètre carré s’est envolé de 20 % en seulement 12 mois pour atteindre 5.949 euros. Nanterre, qui verra arriver la ligne 16 Ouest reliant Pont de Sèvres et Saint-Denis-Pleyel, affiche une progression de 17 %, à 4.671 euros le mètre carré. Nanterre accueillera également une portion de la future ligne 18 connectant Versailles à Saint-Denis-Pleyel. Proche de l’aéroport, la ville Athis Mons fait aussi partie des communes à surveiller. Ses prix ont bondi de 15 % sur un an, à 2.874 euros. A Drancy, bien que les prix soient encore modérés, à 2.967 euros le mètre carré, ils enregistrent une hausse de 17 %. En effet, la ville se trouve sur le trajet de la ligne 15 Est qui reliera Saint-Denis-Pleyel et Champigny. Ainsi, l’influence du Grand Paris sur les prix immobiliers peut être comparée au phénomène observé avec l’arrivée des TGV. A terme, le Grand Paris devrait compter plus de 12 millions d’habitants grâce aux nouveaux environnements créés qui accueilleront des commerces, des entreprises et donc de l’emploi.

Le 13/05/2019 à 10h49

Avec Compare-crédit.fr, simulez votre projet immobilier et obtenez une réponse de principe immédiate !