DECOUVREZ QUELLE SURFACE VOUS POURRIEZ ACHETER AVEC 250 000€

En France, de nombreuses aides existent pour aider chacun à se loger. Les locataires y ont droit, mais les personnes accédant à la propriété peuvent également être aidées financièrement. Quelles sont les aides dont vous pourriez bénéficier ?

Les Français ont du mal à suivre l’envolée des prix immobiliers. Une récente étude montre effectivement que le budget moyen pour les petites et moyennes surfaces recule. Il existe toutefois d’importantes disparités selon les villes. Découvrez quelle surface vous pourriez acheter avec un budget de 250 000€.

Les quartiers à prospecter si vous êtes primo-accédant

A Paris, les prix des appartements ont bondi de plus de 50 % en 10 ans, avec un prix au mètre carré qui devrait passer la barre des 10 000€ en 2019. Dans ce contexte, il est difficile pour les ménages disposant d’un budget restreint de trouver un bien immobilier correspondant à leurs attentes. Les biens les plus abordables se situent à Goncourt-Voltaire dans le 11ème arrondissement, Daumesnil dans le 12ème arrondissement, Epinettes dans le 17ème arrondissement ou encore dans le quartier Guy-Moquet (18ème arrondissement). Rappelons que sous certaines conditions, il est possible de prétendre au Prêt Paris Logement gratuit d’un montant maximal de 39.800€.

Ailleurs en France, il faut aller à Saint-Etienne pour trouver la surface la plus importante. En effet, pour un budget de 250 000€ il est possible de trouver un bien de 200 m² en moyenne. Suivent ensuite les villes de Brest (150 m²), Poitiers (123 m²), Clermont-Ferrand (115 m²) et Reims (97 m²). A Bordeaux comme à Nice en revanche, il est peu probable que vous trouviez un bien d’une surface supérieure à 50 m². Ces chiffres montrent que l’offre immobilière varie grandement d’une ville à l’autre.

Les quartiers à prospecter si vous êtes second-accédant

Il sera difficile pour les acquéreurs qui ne souhaitent pas franchir le seuil du million d’€ de prospecter le sud des 14ème, 15ème et 16ème arrondissements parisiens. Dans ce cas, il est toujours possible de revoir ses critères de recherches en s’orientant vers les communes à proximité de Paris et notamment celles qui profiteront des nouvelles lignes de métro du Grand Paris Express.

Ainsi, les second-accédants ont tout intérêt à se tourner vers des villes plus attractives comme Grenoble où ils pourront acheter un bien d’environ 85 m², Strasbourg (77 m²) ou bien Nantes (69 m²).

Les quartiers à prospecter si vous êtes investisseur

Si vous êtes investisseur, sachez qu’il existe quelques opportunités à moins de 10 000€ le mètre carré du côté de République, Voltaire et Saint-Ambroise. Le 9ème arrondissement également appelé l’arrondissement de l’Opéra figurent parmi les quartiers les plus animés de la capitale et a de quoi attirer les futurs locataires. Le prix au mètre carré avoisinant les 8.000€ en fait un excellent choix. Plus calme et moins touristique, le 11ème arrondissement est aussi à privilégier. Beaucoup de biens de petite surface y sont loués à un prix moyen de 7.900 € le mètre carré.

D’autres villes dynamiques comme Bordeaux (50 m²), Marseille (78 m²) ou Lyon (55 m²) assureront aux investisseurs disposant d’un budget de 250 000€ un placement sûr.